Préavis de grève illimitée du 1er au 31 Octobre 2021

Dernière mise à jour : 13 oct. 2021


Ce préavis concerne les agent-es et salarié-es soumis-es à des services continus et dont les horaires d’embauche et de débauche débordent les jours et horaires précités (du 1er au 31 Octobre 2021), ce préavis couvre ces personnes en amont et en aval de ces journées.

Ce préavis concerne l’ensemble des personnels qu’ils travaillent dans le secteur public ou privé, médicaux et non médicaux pour :


- L’ensemble des structures relevant des secteurs sanitaire, médico-social et social, de la prévention spécialisée, de l’accueil d’urgence, des services à la personne, travail au domicile, de la petite enfance, des foyers de jeunes travailleur-se-s, du logement social, chargées d’une mission de service public et d’une manière générale toutes les structures en lien avec un public.

- Les hôpitaux, cliniques, maisons de santé, maisons de retraite, de cure, des soins de suite, les laboratoires, officines pharmaceutiques, cabinets paramédicaux, EHPAD, services d’aide et de soins à la personne.

- L’ensemble des organisations de l’éducation populaire, des associations socio-culturelles, de l’animation, des centres de vacances et de loisirs, auberges de jeunesse, maisons de jeunes et de la culture, organismes de formation, centres sociaux, crèches, du tourisme social et familial,

- Aux salarié-es des OPCO des branches et activités sanitaires, médico-sociales et sociales.

Ce champ s’étend à l’ensemble des personnels d’une structure dès lors que cette structure assume une des activités au moins ci-dessus, ainsi qu’aux travailleuses et travailleurs en formation, aux étudiant-es des métiers sanitaires et sociaux, aux retraité-es, aux privé-es d’emploi des secteurs ci-dessus.


Il s’étend également :

Aux salarié-es des entreprises sous-traitantes intervenant dans les établissements des secteurs ci-dessus.


Nos revendications portent sur :


• Un salaire net minimum à 1700€.

• Une augmentation immédiate des salaires pour l'ensemble des personnels soignants, techniques, administratifs, de la santé, du social et médico-social de 400€ net mensuel, soit l'équivalent de 80 points d'indice supplémentaires dans la FPH.

• Une carrière avec évolution linéaire et sans barrage pour tous-tes les agent-es et salarié-es de la santé, du social et du médico-social dans le public comme dans le privé.

• L’abrogation de l’obligation vaccinale.

• L’abrogation du passe sanitaire.

• La reconnaissance sans con