Le 5 octobre, Mobilisons-nous avant qu'il ne soit trop tard

Dernière mise à jour : 13 oct. 2021


La crise sanitaire exceptionnelle que nous traversons depuis de nombreux mois, ne doit pas être une raison pour nos dirigeants d'utiliser ce prétexte et ce contexte pour accélérer la remise en cause des droits et des acquis des salarié-e-s et des jeunes.


Le retour de la réforme des retraites que nous avons combattue et empêchée, si elle est à nouveau reportée, reste l'objectif assumé du gouvernement actuel et du patronat, seul l'agenda ne leur semblant pas pertinent. Ils veulent imposer de nouveaux reculs sur les retraites.


Pas d'augmentation des salaires, pas de reconnaissance des pénibilités, pas de revalorisation des métiers...Pire, ce gouvernement stigmatise les personnels soignants en les présentant comme hostiles à la vaccination, exposant ainsi la population à un risque de de contamination et d'une possible "nouvelle vague".


L'élargissement et l'accélération indispensables de la vaccination demandent de renforcer l'accès à la santé, les moyens de l’hôpital public et de la médecine du travail. Cela nécessite de convaincre et de rassurer et non de sanctionner.


Le 5 octobre, mobilisons-nous et dénonçons ce climat délétère se pérenniser dans notre société.


Soyons SUD: Soudés, Unis et Déterminés.