15 000 soignants suspendus

Dernière mise à jour : 14 oct. 2021


Près d'un mois après la décision du gouvernement de suspendre les soignants qui n'auraient pas de schéma vaccinal, SUD Santé Sociaux 29 fait le bilan, et celui-ci est lourd 15 000 soignants en France ont ainsi été suspendus de leurs fonctions. Des demandes de notre syndicat pour connaître l'impact sur notre département ont été adressés aux chefs d’établissements de nos différentes structures et nous sommes actuellement dans l'attente des chiffres.


L'impact que cela a ou aura pour certains établissements, déjà sous forte tension en matière de recrutement de nouveaux personnels, a été catastrophique, obligeant certains à passer par le déclenchement du plan blanc.


Comment comprendre qu'un plan blanc puisse être activé, alors que la vocation première de celui-ci est de n'être mis en marche que lors d'une situation sanitaire exceptionnelle comme la période du COVID et ses vagues successives que nous traversons?


Comment le gouvernement justifie t-il sa position, en rendant coupable les soignants qui ne se vaccinent pas et les mettant au pilori , en fermant des lits d'hospitalisation, au détriment des patients, dans nos établissements faute de personnels, une aggravation faite par cette décision incompréhensible ?


Un agissement de la part des pouvoirs publics, qui fait preuve une nouvelle fois, si preuve devait être faite, de son incompétence et de son amateurisme en matière de gestion de notre système de santé et de la chaîne du soin.


SUD Santé Sociaux 29 attend d'avoir des chiffres clairs et précis sur les différents établissements que composent notre département et demandera des comptes, si des accidents ou des dysfonctionnements préjudiciables aux patients/résidents ou aux professionnels devaient avoir lieu.